Exercices de philosophie pour tous et pour personne

De la transgression ou à propos d’Antigone et de ses émules contemporains

avec Jacques Ricot

Instructions :  Après avoir (I.) fait le travail de recherche préparatoire, (II.) écouté le propos de Jacques Ricot, (III.) répondez aux questions ci-dessous.

Recommandations : Vous pouvez vous exercer seul. Vous pouvez aussi réfléchir, en ligne, avec vos ami(e)s en répondant ensemble  à ces questions. Il vous suffit de créer une page d’écriture collaborative avec https://framapad.org. Vous créez un compte, une page. Vous collez les questions, ci-dessous, sur votre page. Vous invitez vos ami(e)s et hop ! c’est parti.

I. Travail préparatoire :

Présentation : La vie humaine n’est possible que parce que nous acceptons et décidons que nous avons besoin de prohibitions. La face négative de l’interdit renvoie à sa justification positive : il proscrit pour permettre comme le montrent les quatre prohibitions classiquement répertoriées : la violence, le vol, le mensonge, l’inceste. Ainsi sont rendues possibles, la liberté, la sécurité, la confiance, l’ouverture à autrui. Interdire, cependant, n’est pas empêcher et c’est ce que veut montrer Antigone qui transgresse les lois de la cité. Mais il importe de ne pas confondre la transgression de la loi avec sa négation selon une fâcheuse tendance contemporaine.

Question n°1
: En quoi consiste la transgression d’Antigone dans la tragédie de Sophocle ? Faites les recherches nécessaires pour répondre à cette question.

Question n°2
: Quel est le problème philosophique auquel est confronté Antigone ? A quelle loi doit obéir Antigone ? Quel choix a-t-elle ?

II. Ecouter le propos suivant :

L'interdit ou à propos d'Antigone et de ses émules contemporains

par Jacques RICOT | Apprendre à philosopher avec Jacques Ricot, Editions Frémeaux & M-Editer

Sébastien Norblin, Antigone donnant la sépulture à Polynice, 1825, Paris, École nationale supérieure des beaux-arts

 Zidane – Materazzi, lors de la finale de la coupe du monde de football à Berlin, opposant la France à l’Italie le  9 juillet 2006

III. Répondez aux question suivantes :

Question n°3 : Quels sont les deux moments du propos de l’auteur ? (argumentation)

Question n°4
: Quelles critiques l’auteur fait-il au choix d’Antigone ? Sur quelles distinctions conceptuelles se fonde-t-il pour cela ? Quelles critiques l’auteur adresse-t-il aux émules contemporains d’Antigone ? Quels exemples prend-t-il dans l’actualité ? Ont-ils la même importance ? A quels autres exemples de l’actualité récente pourriez-vous faire aussi référence ? Justifiez.

Question n°5
: Quelles différences faites-vous entre Interdire, Empêcher et Tansgresser ? Travaillez la synonymie des termes et avec leurs antonymes pour répondre à cette question. (conceptualisation)

Question n°6
: Sur quoi psychologiquement, sociologiquement,  historiquement, culturellement, axiologiquement (selon les valeurs) se fondent toutes ces transgressions ?

Question n°7
: Quels dangers éthiques et politiques font-elles courir ?

Question n°8
: Comment alors concevoir l’interdit pour que d’une part sa remise en cause soit pratiquement possible au nom de la liberté de pensée et d’une certaine idée de la justice sans courir le risque pour les individus du nihilisme et pour la société de l’anomie ce qui les conduiraient à la lutte à mort de chacun contre chacun, à l’anarchie et au chaos et que d’autre part la loi soit respectée pour qu’une certaine idée de l’ordre soit pensable et pratiquement possible au nom de la paix sans courir le risque cette fois de l’aliénation individuelle ou/et collective qui ouvrirait à toute forme de totalitarisme ? (Discutez le problème)

Question n°9
: Quelle leçon  retiendrez-vous finalement de ce petit moment de philosophie ?

Bibliographie, biographie, crédits et droits  :

Le fichier audio,  L’interdit ou à propos d’Antigone et de ses émules contemporains, ici proposé est extrait du coffret 2 CDs audio de 34 titres Apprendre à philosopher avec Jacques RICOT, Frémeaux, Fidélité & M-Editer, 2009

Biographie :

Jacques Ricot est professeur émérite en classes préparatoires scientifiques au lycée Clemenceau de Nantes, chargé de cours de bioéthique au département de philosophie de l’Université de Nantes, membre du bureau de l’association Philosophia.
Il donne des conférences sur les questions philosophiques et particulièrement autour de la problématique du pardon, de l’inhumain, de la dignité, de la fin de vie et de la paix.

Droits :

Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le titulaire des droits autorise toutefois la reproduction et la représentation des vidéos, des audios ici proposés à titre de copie privée  ou a des fins d’enseignement et de recherche et en dehors de toute utilisation lucrative. Ceci, sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l’auteur, de l’éditeur et la source  tels que signalés dans le présent document.