Programme 2019-2020 des cours de philosophie proposés à L’Université Permanente de Nantes en partenariat avec l’association Philosophia

 

 » Sur le fond, nous continuons à équilibrer les différentes thématiques pour être au plus proche de vos attentes. Ainsi, cette année, après les sciences et l’histoire, les étudiants de la commission cours ont travaillé avec notre partenaire « Philosophia » pour renforcer la thématique philosophie qui est tant demandée et je les en remercie infiniment. », Gwénaëlle Le Dreff Directrice de l’Université Permanente

IL EST ENCORE TEMPS DE S’INSCRIRE !!! MAIS IL FAUT SE DÉPÊCHER

Télécharger tout le programme …/… 

Bienvenue dans la postmodernité !

Sophie BOSSARD

 

Mardi 10:30 – 12:30
15 oct / 5 nov / 19 nov / 3 déc / 17 déc / 7 janv
Code : 012226 / 54 €

Présentations : Je vous propose d’explorer ensemble les ressorts de la postmodernité : accélération du temps, dilatation de l’espace, renouvellement des rapports sociaux et politiques… Nous pourrons envisager, à l’aide de la philosophie et des sciences sociales, les grandes articulations qui paradoxalement constituent notre époque, entre injonction à « être soi-même » tout en étant « comme tout le monde », surconsommation et conscience écologique, antispécisme et transhumanisme…

Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/2559125710775252

 

Kierkegaard ou le choix de soi

Jean-François CREPEL

 

Lundi 18:30 – 20:00
3 févr / 10 févr / 2 mars / 9 mars / 16 mars / 23 mars / 30 mars / 6 avr
Code 012203 / 54 €

 

Présentation : Souvent nous cherchons en société à être en représentation, à jouer des personnages, nous nous amusons alors à apparaître en public tout différent de ce que nous sommes en privé, trahissant un désir de n’être pas tout le temps et partout le même soi, ce désir nous conduisant sans doute à aimer la représentation théâtrale.
N’est-ce pas ainsi le théâtre qui développe en nous non seulement le goût de l’exhibition, mais aussi l’espoir fou de pouvoir devenir un jour tout autre que ce que nous sommes ? De nous libérer de nous-mêmes ?
Cependant, la philosophie semble engager sur une toute autre voie. Philosopher, c’est vivre avec soi-même, en ayant le souci de soi-même, chercher à savoir qui nous sommes ou tenter de le devenir. Ce qui semble signifier d’abord: refuser de se contenter de faire de sa vie un théâtre de personnages. Plutôt que de chercher à vivre des vies rêvées, la philosophie n’affirme-t-elle pas la nécessité d’affronter le réel de l’identité personnelle, en vérité et sans faux-semblant ? Le prix d’une telle épreuve est-il alors l’abandon de toute forme de théâtre ?
Ce sont ces questions qui nous conduiront à examiner les textes de Kierkegaard sur les stades de l’existence, l’art, la passion, la liberté, l’engagement, l’humour, la foi ou ce saut dans l’existence que constitue ce que le philosophe danois désigne comme l’acte de « se choisir soi-même ».

Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/375265550068547

 

Introduction aux Rencontres de Sophie : Habiter la Nature

 

Jeudi 18:30 – 20:00
9 janv / 16 janv / 23 janv / 30 janv
Code 012101 / 30 € ou 8 € à l’unité

 

Présentation : Notre époque moderne s’est construite sur le sentiment que nous, humains, sommes dans la nature comme chez nous. Le risque d’une destruction prévisible de la nature et de l’homme fragilise pourtant cette conviction tranquille, qu’il est urgent de repenser en ses fondements comme en ses effets.
Qu’en est-il de la distinction entre l’homme et la nature ?
Quelles nouvelles manières d’habiter la nature, l’art mais aussi la science et la technique nous permettent-ils alors d’imaginer ? Quelles valeurs éthique et juridique attribuer aux autres êtres naturels, animaux, végétaux ?
À l’horizon de ce travail philosophique, une conviction : une plus juste façon de penser la nature est la condition d’une plus juste façon de l’habiter, dont la dimension politique est encore à inventer.
Quatre spécialistes apporteront tour à tour leur éclairage, pour permettre aux auditeurs d’entrer dans la réflexion et le débat, puis de participer aux Rencontres de Sophie qui se tiendront du 7 au 9 février 2020 au Lieu Unique.

Jeudi 9 Janvier : Jean-Claude Pinson : Poésie et écologie https://www.facebook.com/events/300640507508634
Jeudi 16 janvier : Patrick Barbier : La Nature, inspiratrice de la musique ? https://www.facebook.com/events/2000423426736406
Jeudi 23 janvier : Joël Gaubert : Faut-il vraiment respecter la nature ?  https://www.facebook.com/events/1091158731082917
Jeudi 30 Janvier : Vincent Jullien : Qu’est-ce qu’une loi de la Nature pour le physicien ? https://www.facebook.com/events/2033493930292769

 

Poésie et écologie

 

Jean-Claude PINSON

 

Jeudi 15:30 – 17:30
7 nov / 21 nov / 5 déc / 19 déc / 9 janv / 23 janv / 6 févr / 5 mars / 19 mars
Code 012204 / 81 €

Présentation : Si la poésie compte aujourd’hui bien peu au plan éditorial, son idée majeure – celle d’une habitation de la Terre qui serait poétique – connaît par contre un indéniable regain de vigueur, quand nous commençons à comprendre que ce sont nos formes de vie elles-mêmes qui demandent à être radicalement revues.
Comme en témoigne son importante tradition pastorale, la poésie s’est longtemps prévalue d’un rapport privilégié avec la Nature. Bien que la modernité se soit abondamment employée à déconstruire cette tradition, la poésie est demeurée fidèle à cette antique alliance, comme en attestent des oeuvres très diverses (de Ponge à Jaccottet par exemple).
Certes, on ne comblera pas avec de simples mots le fossé qui sépare l’Âge d’or dont le poème continue de rêver et l’horizon de menaçante apocalypse qui semble devenu le nôtre. Du moins, la poésie peut-elle nous aider à moins mal penser

 Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/768521120267510

 

 

Les classiques de la Renaissance ont-ils encore quelque chose à nous dire ?

Sylvain PORTIER

 

Lundi 13:45 – 15:45
25 nov / 9 déc / 6 janv / 20 janv / 3 févr / 2 mars
Code 012214 / 54 €

Présentation : La raison semble être ce qui guide, ou ce qui devrait guider, notre vie. Elle fut au fondement de nombreux systèmes philosophiques, notamment durant la Renaissance. Ainsi, contemporain du développement des sciences et de l’arraisonnement technique du monde, le rationalisme a marqué l’histoire de la pensée.
Mais quelles sont finalement les limites du pouvoir de la raison ? Doit-elle toujours être notre boussole, que ce soit dans la recherche intellectuelle et dans la vie de tous les jours ? Quid alors des croyances irrationnelles et de la foi ? Et quelle place laisser, en l’homme, aux passions et au corps ? C’est afin de répondre à ces questions que nous voudrions relire et réinterroger certains textes des grands noms du XVIIe siècle, tels que Descartes, Pascal, Spinoza et Leibniz. Cela nous permettra peutêtre de mieux prendre conscience de l’extraordinaire influence qu’ils ont exercée sur leurs successeurs et qu’ils continuent d’exercer sur nous, à la fois dans notre rapport à la raison, aux passions et à la Nature.

 

Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/391338931442683

 

 

 

Le Corps : problèmes philosophiques

Jean-Luc NATIVELLE

 

Vendredi 16:00 – 18:00
14 févr / 6 mars / 13 mars / 20 mars / 27 mars / 3 avr / 10 avr / 15 mai / 29 mai
Code 012245 / 81 €

Présentation : L’étonnant, c’est le corps, disait Nietzsche. Sousentendu : ce n’est pas l’âme, cette « chose » mystérieuse à laquelle nous attribuons tout ce que nous ne savons pas expliquer à propos du corps. Objet matériel qui m’est donné par la nature, mon corps est dès la naissance façonné par la discipline, les normes sociales, les pratiques culturelles. Souvent méprisé par les religions, désacralisé et exploré par la médecine, le corps est devenu un enjeu technique : culte de la performance, manipulations génétiques, questions sociétales, transhumanisme.
Depuis toujours – chez Platon, Descartes, Spinoza, Foucault…, mais aujourd’hui plus que jamais, le corps est l’enjeu de problèmes philosophiques innombrables ayant trait à la politique, à la mort, au plaisir, à la morale. Le cours se propose d’en penser quelques-uns – construction sociale du corps, l’âme et le corps, le corps et la science, les vampires et les zombies, le corps augmenté, corps et prostitution, etc. –, le but étant de faire mieux connaissance avec cet objet qui nous est si familier et dont pourtant nous ignorons presque tout. Reste à savoir si nous pourrons répondre à cette question : « Ai-je, ou suis-je un corps ? »
Deux conseils de lecture : David Le Breton : Anthropologie du corps et modernité, éd. PUF, coll. Quadrige ; Michela Marzano : La Philosophie du corps, PUF, coll. Que sais-je ?

 

Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/1020983834961573

 

Philosophie et absurde : comment vivre malgré le nonsens du monde et de nos vies ?

Julie CLOAREC MICHAUD

 

Mercredi 16:00 – 18:00
9 oct / 16 oct / 6 nov / 13 nov / 20 nov / 27 nov / 4 déc / 11 déc / 18 déc
Code : 012220 / 81 €

Présentation : Appréhender l’absurde, par le biais de la philosophie, à la fois dans nos vies quotidiennes et dans l’histoire de la philosophie. C’est entre expériences à la première personne, textes philosophiques et autres oeuvres artistiques et scientifiques que ce travail sera mené.
Le cours traitera de la question de l’absurde à partir de l’irruption du sentiment de l’absurde, dans ce qu’il a de plus profond et de plus intime, jusqu’à l’émancipation de celui-ci vers une action libérée de l’angoisse et créatrice d’un sens qui connaît et assume sa propre limitation.
La philosophie de l’absurde est une philosophie de l’humilité qui replace l’homme à sa juste place, qui lui fait voir ou lui rappelle sa situation : celle intermédiaire, « flottant » entre deux infinis, dirait Pascal, l’infiniment grand, le tout, et l’infiniment petit, le néant, deux infinis qui ne cessent d’échapper à l’homme et à son désir de compréhension. De ce vertige qui déstabilise, pouvonsnous espérer en faire quelque chose ? Pouvons-nous au moins en rire ?
Seront abordés :
I) L’ABSURDE : Irruption de l’absurde – Stratagèmes de fuite – Faire face : révolte et liberté
II) REVELATION DES FAUX-PROBLEMES : « néant » et « désordre » (Bergson) – fiction face aux illusions : la philosophie du « comme si »
III) VERS UNE CREATION ABSURDE ET VIVANTE : L’humour – Art absurde / art vivant pour une action

Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/2353908424826463

 

Kant, une introduction amoureuse

 

Olivier DEKENS

 

Jeudi 16:00 – 18:00
17 oct / 14 nov / 28 nov / 12 déc / 9 janv / 30 janv / 13 févr / 5 mars / 19 mars
Code 012202 / 81 €

 

Présentation : Philosophe canonique, auteur d’une oeuvre majestueuse et difficile, Kant a quelque chose d’intimidant. Et pourtant… La lecture de ses écrits, pourvu qu’elle soit accompagnée, peut donner lieu à un véritable plaisir intellectuel, tant éclatent, à chaque page, le génie de ses intuitions conceptuelles, et la fécondité de ses découvertes.
Le parcours amoureux que nous proposons n’aura pas d’autre ambition que de permettre cette expérience, exigeante mais pleine de charme, qu’est la rencontre d’une grande pensée.

Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/739306109862554

 

Aimer : réflexions et perspectives

André GUIGOT

 

Mercredi 13:15 – 15:15
9 oct / 6 nov / 20 nov / 4 déc / 18 déc / 15 janv
Code : 012120 / 54 €

Présentation : Découvrir les réflexions des grands et des petits philosophes ayant traité, chacun à leur manière, le fait d’aimer, comprendre comment cette question renvoie toujours à une conception de la vie, de la nature, de la société mais aussi et surtout à une certaine vision du bonheur: tel est l’objet de ce parcours philosophique.
Pour débuter : Lecture et découverte en commun des réflexions philosophiques classiques et moins classiques sur le sens et l’importance de l’amour sous ses différentes formes dans la vie (Aristote, Cicéron, Saint Augustin, Montaigne, Emerson, Hegel, Bergson, Sartre…).
Puis : Quel sens donner au fait d’aimer aujourd’hui ?
Réflexions et prolongements sur le sens à donner dans une société contemporaine marquée à la fois par une frénésie de communication, de « modernité » de « performances » et de vitesse, mais aussi par le retour de relations authentiques entre les êtres et au sein de la nature, par une quête de bonheur plus que jamais légitime.

Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/492073021342323

 

 

 

 

SPINOZA

 

Jean-Luc NATIVELLE

 

Vendredi 16:00 – 18:00

11 oct / 18 oct / 8 nov / 15 nov / 22 nov / 29 nov / 6 déc / 13 déc / 20 déc
Code 012025 / 81 €

Présentation : L’oeuvre de Spinoza est réputée être l’une des plus difficiles de l’histoire de la philosophie. Née dans le prolongement – et dans la réfutation – de celle de Descartes au XVIIe siècle, c’est aussi l’une des plus enrichissantes qui soient. Il ne sera pas question ici d’en faire l’étude exhaustive, mais d’ouvrir quelques portes afin d’en comprendre l’essentiel. On en verra les sources dans la pensée des atomistes antiques –
Démocrite et surtout Lucrèce ; on étudiera le débat majeur avec Descartes autour du problème de l’âme et du corps ; on procédera surtout à la lecture complète de l’Appendice à la 1e partie de L’Ethique – texte majeur s’il en est, notamment dans sa manière de repenser Dieu, ou la Nature, et la place qu’y occupe l’homme.
Le cours a pour ambition de montrer l’actualité de Spinoza, et de comprendre en quoi sa pensée inaugure véritablement notre modernité.

En préparation à ce cours, ou en parallèle, on pourra lire Une Lecture de Spinoza, « 5 clés pour entrer dans L’Ethique », aux éditions M-Editer, ouvrage tiré de la première édition de ce cours en 2017-2018. Je me renseigne http://m-editer.izibookstore.com/produit/210/9782362871672

Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/436058443693814

 

 

 

Vive la Politique ou l’invention démocratique

 

Jean-Marie POUSSEUR

 

 

Jeudi 15:30 – 17:00
14 nov / 28 nov / 12 déc / 9 janv / 23 janv / 6 févr / 5 mars / 2 avr
Code 012240 / 54 €

 

Présentation : … Face à la crise de notre démocratie représentative, éclairer avec les grandes philosophies politiques le sens et les enjeux de l’engagement politique.
On partira de la crise. Un sous-titre volontairement provocateur, face à une crise qui met en cause notre rapport à la politique : non seulement son mode de fonctionnement, sa capacité à répondre aux attentes de la société d’aujourd’hui, mais jusqu’à son institution même, la légitimité de notre démocratie dite représentative, au point de susciter le soupçon d’un système de pouvoir reposant sur une illusion, l’illusion démocratique, au lieu et place de la capacité d’invention démocratique dont il pourrait être la promesse.
Pour en éclairer le sens, à l’aune du questionnement qui anime un tableau célèbre de Paul Gauguin : « D’où venons-nous, qui sommes-nous, où allons-nous », on interrogera l’ambiguïté de la démocratie telle qu’elle a été questionnée dès Platon et Aristote, réinventée par les penseurs des révolutions modernes jusqu’aux philosophes contemporains, pour éclairer le sens de l’institution politique, son pourquoi, sa légitimité, ses finalités à travers ceux, peuples et citoyens, pouvoirs et élus, qui aspirent à la faire vivre démocratiquement.

 

Evénement Facebook  https://www.facebook.com/events/2719767991375173

 

 

Simone WEIL 

sa pensée politique (1909-1943)

 

Nadia TAÏBI

 

Mercredi 17:00 – 19:00
16 oct / 13 nov / 27 nov / 11 déc / 8 janv / 22 janv / 5 févr / 4 mars / 18 mars
Code 012231 / 81 €

Présentation : En 1943, Simone WEIL écrit parmi les réflexions qu’elle conduit à Londres, une note désormais fameuse : Sur la suppression générale des partis politiques. Nous partirons de cette note pour comprendre la critique adressée par la philosophe aux gouvernements de son temps. À travers cette peinture des enjeux de son époque nous verrons aussi comment elle questionne la nôtre. Pouvons-nous échapper à la corruption du pouvoir ? Les institutions sont-elles vouées à devenir des instruments au service de leur propre domination ?
À quelles conditions la politique peut-elle « insuffler une méthode » à un peuple ?
L’affaire est sérieuse car comme l’affirme Simone Weil dans l’Enracinement : « Si on ne sait pas insuffler au peuple de France une semblable inspiration, il aura le choix seulement entre le désordre et l’idolâtrie ».

Nadia Taïbi a récemment publié Simone Weil et notre temps, philosopher, penser, résister, Editions M-Editer, 2019
Je me renseigne http://m-editer.izibookstore.com/produit/212/9782362871757

 

 Evénement Facebook https://www.facebook.com/events/2107051919602261

 

S’inscrire :

Mail : univ-perm[@]univ-nantes.fr

Adresse postale :
Université Permanente, 2 bis rue Léon Bureau, Parc des Chantiers, Bt « Ateliers et Chantiers de Nantes » 44200 Nantes
Accueil Pédagogique-Cours : 02 72 64 88 64
Horaires d’ouverture aux publics
Lundi au jeudi de 9h00 à 12h30 – 13h45 à 18h30
Vendredi matin de 9h00 à 12h30 – 13h45 à 16h00
Accueil conférences :
02 40 99 83 97 et 02 72 64 88 17
Ouvert tous les matins de 9h00 à 10h30
Après-midi fermé pour conférences.