Un cycle de conférences, ouvert à tous, en préparation aux

Rencontres de Sophie

Université Populaire de Nantes

La fin du travail ?

Les jeudis 5, 12, 19, 26 janvier et 2 février 2017

18h30 à 20h. Amphi 7, Rez-de-chaussée haut, Faculté de Médecine, 1 rue Gaston Veil à Nantes.

Entrée : 5€

Cours de philosophie en partenariat avec l’Université Permanente

jeudi 5 janvier 2017 ⏐ 18.30 – 20.00

Arnaud du Crest, ingénieur agronome et économiste, ancien directeur de l’observatoire régional économique et social

Diminuer la productivité pour favoriser l’emploi ?

Présentation : Le temps de travail a augmenté au cours de l’histoire, alors que la réduction du temps de travail est un phénomène récent et peut-être temporaire. L’augmentation de la productivité se fait désormais au détriment de la création d’emploi, mais les gains de productivité globale sont de plus en plus faibles. Il nous faudra produire avec moins de matière première, moins d’énergie fossile, moins de capital, et plus de travail. C’est une chance pour l’homme, et une chance pour la démocratie.

Jeudi 12 janvier 2017 ⏐18.30 – 20.00

Dominique Goubault, dirigeant de Goubault Imprimeur

Le travail en entreprise

Présentation : Un chef d’entreprise d’imprimerie est doublement confronté à la question de la fin du travail ; d’abord parce que le métier est constamment remis en cause par l’informatisation, les exigences environnementales et la mondialisation ; ensuite parce que les collaborateurs d’une PME ne peuvent participer au développement de l’entreprise que s’ils trouvent dans leur travail un sens qui les motive au jour le jour. Comment concilier concrètement ces deux exigences apparemment contradictoires : le développement de l’entreprise et l’intérêt de ses acteurs, c’est le souci du chef d’entreprise que je suis, avec comme préoccupation ‘agir pour que cela dure…’.

Jeudi 19 janvier 2017 ⏐ 18.30 – 20.00

François Leroux, médecin du travail dans une équipe pluridisciplinaire sur une zone d’activité de la périphérie nantaise

Travail et santé

Présentation : Le travail, structurant au niveau individuel et collectif, est un facteur de santé. On examinera les conséquences physiques et psychiques, positives ou négatives, des conditions de travail, sans omettre les nouvelles formes de travail et les nouvelles problématiques de santé au travail. De là découleront la place et les missions des différents acteurs de prévention.

Jeudi 26 janvier 2017 ⏐ 18.30 – 20.00

Camille Dreyfus-Le Foyer, docteur et professeur agrégée de philosophie en classes préparatoires

Le travail est-il le ciment du lien social ?

Présentation : A l’heure où la perspective de la fin du travail est présentée sous la forme d’une bonne nouvelle politique, se pose plus que jamais la question de son rôle dans la constitution du lien social. Et plus précisément celle-ci : faire du travail le ciment du lien social, est-ce renoncer au politique ?

Jeudi 2 février 2017 ⏐ 18.30 – 20.00

Jean-Luc Nativelle, professeur agrégé de philosophie en classes préparatoires et romancier

La beauté du geste : philosophie du « tour de main »

Présentation : Le travail n’est pas qu’un enjeu économique, politique, sociétal. C’est aussi le savoir-faire, l’habileté dans ce qu’ils peuvent avoir de plus élégant et raffiné. Comment penser le « tour de main », lorsque l’homme atteint l’harmonie subtile entre la technique et le doigté, entre la matière et l’action de la main ? Et les temps à venir, ainsi que les machines, nous priveront-ils de la poésie du geste ?